Introduction

Le programme Résidence EXECAL à La Becque est issu du partenariat entre l’ECAL et La Becque, une résidence d’artistes lancée en septembre 2018 par la Fondation Françoise Siegfried Meier et située sur les bords du Lac Léman, entre Lausanne et Montreux. 

En tant que première coopération entre La Becque et une école d’art et de design, l’initiative a pour but d’encourager les projets de recherche et l’excellence de la relève en art et en design.


Ainsi, à partir de l’été 2019, la Résidence EXECAL à La Becque offre l’opportunité à trois ancien(ne)s étudiant(e)s de l’ECAL de participer chacun(e) à une résidence de quatre semaines, explorant les axes thématiques principaux de La Becque, soit les intersections entre nature et technologie, tout en bénéficiant de ses infrastructures uniques. Les projets issus des résidences, de quelque discipline qu’ils soient, seront intégrés à un catalogue numérique dédié aux Résidences EXECAL à La Becque.

L’appel à candidature est ouvert à tous les alumni de l’ECAL, venant de toutes disciplines, pour autant qu’ils soient diplômé(e)s depuis au moins trois années lors du début de la période de résidence EXECAL à La Becque.


Appel à candidatures pour les Résidences 2020 : ouvert jusqu'au 6 décembre 2019.

Photo : ECAL/Calypso Mahieu
Appel à candidatures 2020

L’ECAL, en partenariat avec La Becque | Résidence d’artistes, lance son second appel à candidatures offrant l’opportunité à trois ancien·ne·s étudiant·e·s de participer à un programme de résidence pendant l’été 2020 à la Tour-de-Peilz, en Suisse. 


Le programme Résidence EXECAL à La Becque a pour but d’encourager les projets de recherche et l’excellence de la relève en art et en design.


Durant l’été 2020, la Résidence EXECAL à La Becque offrira l’opportunité à trois ancien·ne·s étudiant·e·s de l’ECAL de participer chacun·e à une résidence de quatre semaines, explorant l’axe thématique principal de La Becque - soit la relation entre la nature, l’environnement et la technologie à travers le prisme de l’art et du design - tout en bénéficiant d’infrastructures uniques.


L’appel à candidature est ouvert à tou·te·s les alumni·ae de l’ECAL, venant de toutes disciplines, pour autant qu’ils soient diplômé·e·s depuis au moins trois années lors du début de la période de résidence EXECAL à La Becque à l’été 2020.


Dates des résidences : 

Les Résidences EXECAL à La Becque, de quatre semaines chacune, seront offertes à trois alumni·ae différent·e·s. Les candidat·e·s doivent sélectionner la période de résidence qui leur convient:

  • 8 juillet – 5 août 2020
  • 7 août – 4 septembre 2020
  • 8 septembre – 6 octobre 2020

Délai de soumission prolongé : 6 décembre 2019, à 23h59 CET.

Soumettre sa candidature

Appel à candidatures (PDF)

FAQ


ECAL/Bilal Sebei
Lauréats 2019

Les heureux élus ont bénéficié chacun d’un mois de résidence entre juillet et septembre 2019 et ce, dans la perspective de développer un projet lié à leurs pratiques mais aussi à l’axe thématique de La Becque, soit l’exploration de l’intersection entre nature et technologie.


Ainsi, le jury composé de Catherine Othenin-Girard (Présidente, EXECAL), Luc Meier (Directeur, La Becque) et Alexis Georgacopoulos (Directeur, ECAL), a sélectionné :


Aladin Borioli (BA Photographie) - Juillet 2019

Depuis 2014, Aladin Borioli poursuit le développement de son projet de recherche DYI "Apian" qui traite des liens entre abeilles et humains et la façon dont ils se façonnent l’un l’autre. Ses intérêts s’étant rapprochés des sciences humaines, Aladin termine une formation en anthropologie visuelle à la Freie Universität de Berlin en 2018. Le projet "Apian" est désormais présenté tant dans des contextes artistiques que sous forme anthropologique.


Pauline Lemberger et Iris Andreadis (BA Design Industriel) - Août 2019

En 2015, Pauline Lemberger cofonde le studio "Bouchée Double" à Bruxelles. Elle y explore l’univers culinaire au travers de la scénographie, la photographie, le design d’objet et le dessin. Elle y développe une approche globale de la cuisine, affirmée lors de ses résidences au Japon et au Mexique et durant ses nombreux pop-up restaurants. Iris Andreadis, quant à elle, étudie actuellement l'architecture à Paris. Sa fascination pour les constructions et les objets intelligents dans leur économie de moyens, observés en Grèce et lors de sa résidence à Hong Kong, anime sa pratique.


Thomas Grogan (BA Design Industriel) - Septembre 2019

Après une formation en design industriel et prospectif, Thomas Grogan, basé à Londres, développe une pratique artistique orientée sur la recherche où il examine les enjeux sociaux actuels et futurs autour des nouvelles technologies à travers diverses production artistiques telles que la sculpture, l’installation, l’animation vidéo et les plateformes digitales. Le langage visuel de son travail est fortement influencé par les stratégies marketing en entreprise, la production et le détournement de produits industriels.

Photos : ECAL/Aladin Borioli, Pauline Lemberger, Thomas Grogan