10.03.2020 - ➼ P. Egger, J. Vacheron, L. Archer: Digital Strategies in Genre-Defining Magazines (DSGDM) [Long term reference]
CV
EXECAL, Association - Expires 30.04.2030
Digital Strategies in Genre-Defining Magazines is a research initiated by the Master in Art Direction at ECAL and led by Philippe Egger, Joël Vacheron and Luke Archer. The project took place over a series of workshops, conferences and interviews between the autumn semester of 2013 and the spring semester of 2015.

DSGDM starts out from the observation that magazine production has undergone unprecedented growth since the 2000s, particularly in niche topics. Many of these genre-defining magazines developed their own approaches to a digital counterpart of the printed version, which often vary vastly, sometimes being led by a photographic approach, sometimes a graphic approach or alternatively a user experience approach. DSGDM focuses on these strategies, with the aim of creating an overview of the landscape of digital publishing. It also tries to identify the various roles within this landscape so that students may better place their own practice in this complex field.

Furthermore, leading figures from within the field of digital publishing, each with a specific practice, were invited to work with the students to explore new digital strategies for genre-defining magazines and beyond. At once a research report, an educational tool and an experimental platform, this website highlights these different approaches while offering a range of resources and original strategies.

The context of this project, that of editing and designing magazines, stems from the fact that it best describes the multi-facetted fields explored within the Art Direction master. The term “genre-defining magazines” derives from the exhibition titled "Paper Weight: Genre-defining magazines, 2000 to Now" at Haus der Kunst, which was one of the first comprehensive and defining events to highlight the re-emergence of independent publishing in recent years.

GUEST LECTURERS
Anthon Astrom
Laurenz Brunner
Jason Evans
Marc Kremers
Dan Michaelson
Alan Woo
Lukas Zimmer

PARTICIPANTS
Daniel Aires de Sena, Kim Andenmatten, Leonardo Azzolini, Sylvain Esposito, Maria Guta, Larissa Kasper, Laurence Kubski, Namsa Leuba, Eric Loizzo, Jessica Mantel, Jana Neff, Michaël Teixeira, Kyoungtae Kim, Maria Trofimova, Loris Olivier, Johannes Bauer, Sabina Vera Bösch, Christelle Boulé, Dmitry Bukreev, Ricardo Ferrol, Tobias Holzmann, Simon Mager, Charlotte Marcodini, Nicolas Polli, Jagoda Wisniewska, Heejae Yang

THEMES
The programme is divided into five parts, each focusing on a different aspect of design, image production and user experience. These themes are explored through workshops, interviews and critical tools.

COLOPHON
Researchers:
Philippe Egger
Joël Vacheron
Luke Archer

Header images:
MAAD Team

Portraits and workshop images:
Prune Simon-Vermot

Texts:
Joël Vacheron
Philippe Egger
Luke Archer

Interviews:
Joël Vacheron

Proofreading and translation:
Letizia Monti

Website design:
Philippe Egger
Luke Archer (Omnigroup)

Website programming:
Luke Archer (Omnigroup)

Typeface:
Terrazzo (ecal-typefaces)

Director:
Alexis Georgacopoulos

R&D supervisor:
Luc Bergeron

http://digital-strategies.ma-ad.ch

04.03.2020 - Julia Bünter : projection de son film "Fiancées" - Zinéma (Lausanne) 12 mars
CI
EXECAL, Association - Expires 31.08.2020
Projection Fiancées en présence de la cinéaste au Zinéma (Lausanne)
Jeudi 12 mars 2020, 20:00-23:00

VOIR détail dans le 2e lien web Facebook (tout en bas).
---
Julia Bünter éclate de rire. Non, la cinéaste genevoise n’a pas suivi un grand amour au Caire, ni même traqué là-bas quelque aïeul perdu.

Après avoir accompli ses études à l’ECAL, et notamment un mémorable film de diplôme [en 2014], «Jour J» sur une femme qui veut avoir un orgasme avant 30 ans, la cinéaste a pourtant vécu trois ans dans la grouillante mégapole égyptienne. Comme ces voluptueux élixirs orientaux dont le sillage entête, la fréquentation au quotidien de presque trentenaires, comme elle, a modelé «Fiancées».

En attente d’officialisation, Batool et Bassam, comédiens, se dévoilent en répétition sur une scène, se déchirent comme un vieux couple dans sa cuisine. Marize et Ramy, chrétiens aisés, abattent le parcours classique, de la visite médicale au banquet nuptial. Randa et Abdelrahman, musulmans pratiquants, questionnent le règlement marital, l’égalité au sein du couple ou même l’usage du voile.

Tous se rejoignent sur l’envie de s’envoler du nid. «Soit trouver un appartement, sinon c’est impossible de se marier. Une vraie galère dans cette ville surpeuplée!»
(...)
LIRE l'article complet paru dans 24 Heures (4 mars 2020) dans le 1er lien web plus bas.
---
FIANCÉES follows the path of three women towards marriage. While capturing this turning point, the film draws a portrait of Cairo’s modern society, in which today's generation must face the pressure of unshakable tradition and their own desire for greater freedom.

Cairo, a city of more than 20 million people, has recently gone through multiple political, cultural and economic upheavals, forcing Egyptian society to reinvent itself. In this unstable context, FIANCÉES is an immersion into the daily lives of young Egyptians on the long path towards marriage.

Batool and Bassam are aspiring actors struggling to maintain a balance in their relationship. The wait for an apartment and their family’s pressure are weakening their harmony.
Marize and Ramy are Christians that have privileged backgrounds. Their dream is a perfect marriage and access to sexuality. They want to use contraception while following the traditions imposed by religion. They represent the youth that is both influenced by the western and traditional world.
Randa and Abdelrahman have a Muslim traditional background and wish for more freedom in their daily lives. Randa's claims about gender equality collide with the beliefs of Egyptian society.

http://www.fianceeslefilm.ch

https://www.24heures.ch/culture/cinema/fiancees-ailleurs/story/23874434

https://www.facebook.com/events/201597597573515/

29.02.2020 - Miguel Arjona: Zona Maco, un escaparate internacional para los estudiantes del Tec (Mexico city)
DI
EXECAL, Association - Expires 31.07.2020
Vivencia profesional fuera del aula, un objetivo del Tec

La Escuela de Arquitectura, Arte y Diseño tiene como meta que los estudiantes, al graduarse, cuenten con un portafolio sólido y experiencia exponiendo en foros profesionales.

“Los chicos se encuentran en un panorama en el cual ellos pueden tener esta vivencia de poder comercializar en un ambiente mercantil de diseño” señala Miguel Arjona, director de la carrera Diseño Industrial en campus Ciudad de México.

“Es un orgullo, siento que este es el primer paso para continuar con mi carrera, siendo estudiante y también como profesionista” dijo Patricio Serrano tras vender su primer pieza: Incensario.

La exposición, ubicada en el booth D218 de Zona Maco, fue presentada hasta el 9 de febrero en el Centro Citi Banamex.
---
Professional experience outside the classroom, an objective of the Tec

The School of Architecture, Art and Design has as a goal that students, upon graduation, have a solid portfolio and experience exhibiting in professional forums.

"The young students are in a scenario in which they can have this experience of being able to market in a commercial design environment," says Miguel Arjona, director of the Industrial Design career at the Mexico City campus.

"It's a pride, I feel that this is the first step to continue my career, being a student and also as a professional," said Patricio Serrano after selling his first piece: Incense.

The exhibition, located in booth D218 in Zona Maco, was presented until February 9th at Centro Citi Banamex.
---
Miguel Ángel González Arjona

Product designer based in Mexico City; his interest on the paradoxical perception of quality and the social evolution of dignified daily use products lead him to hold a Master of Advanced Studies on Design for Luxury and Craftsmanship at the École Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL), in Switzerland in 2017.

Fundamental human reactions to the unexpected such as contemplation, prediction and amazement are his main exploratory interests to develop products that induce alternative ways of appreciation of things, adding new values to what could be considered ordinary.

This project was also developed with the Director of Department, Moisés Hernández, who also graduated from ECAL in Master's programme in Product Design in 2013.

https://tec.mx/es/noticias/estado-de-mexico/educacion/zona-maco-un-escaparate-internacional-para-los-estudiantes-del

https://www.miguelarjona.com

25.02.2020 - Christophe Saber 'Discipline' - Short movie available online for free now
CI
EXECAL, Association - Expires 30.06.2020
Christophe Saber's short movie 🔥DISCIPLINE🔥 is finally online after 6 years of a long and incredible festival run starting at TIFF in Canada.

Produced by Elena Tatti Box Productions ECAL/Ecole cantonale d'art de Lausanne.

Born in Cairo/Egypt, in 1991. Egyptian/Swiss nationality. He graduated from an American College in Cairo in 2009. He then completed a short school of digital filmmaking in the U.S before enrolling for a BA degree in Filmmaking at the University of Arts and Design of Lausanne (ECAL) in Switzerland in 2010. He wrote and directed several fictions as well as documentaries and experimental films. In 2014, he graduated from ECAL with a bachelors degree in cinema with first class honors. DISCIPLINE is his diploma film and premiered during the 2014 edition of the Toronto International Film Festival. The short film went on to win the Swiss Academy Award along with 90+ international prizes in more than 200 international film festivals. In 2016, he released his first documentary feature film, THE VALLEY OF SALT, which premiered at Thessaloniki and Hot Docs Film festival in Toronto. He completed and released PUNCHLINE and SACRILEGE in 2017. In 2018, Canal+ and SoFilm offer him the opportunity to write and direct the adaption of a short story by french novelist Hervé Commère “TOMATIC”. The film went on to have its premiere at the Locarno International Film Festival 2018. Christophe is currently in development of his first feature film.

https://www.youtube.com/watch?v=-BJVtY9vn70

https://www.christophemsaber.com

25.02.2020 - Malika Pellicioli 'Keep it light' - Asian Cinematography Awards (Philippines)
CI
EXECAL, Association - Expires 30.06.2020
Asian Cinematography AWARDS (ACA)
> Release Date: 1st March 2019
> Notification Date: 8th February 2020
> AWARDS Ceremony: 22-23 February 2020

Asian Cinematography Awards (ACA) is a film festival established and managed by the film industry professionals of Cinematography Awards Foundation (CA).

We invite monthly submissions from around the world of films which demonstrate excellence in cinematography and other aspects of filmmaking.
---
Malika Pellicioli (ECAL graduate, BA-CI 2013) received the Best Short Film Award for her movie entitled 'Keep it Light'.
Beibhinn, a young American, meets Côme during her trip in Europe. It's love at first sight! But not only between them. For her, life in Switzerland suddenly makes sense. That's why she decides to follow her natural exuberance and to marry this young man she barely knows...
---
Malika Pellicioli est une jeune réalisatrice basée à Genève. Diplômée en communication visuelle, section cinéma de l’ECAL (Haute école d’Art et Design de Lausanne), son film Le doigt d’honneur, coproduit par Close Up Films et la RTS- SSR, est projeté dans de nombreux festivals à travers le monde et a gagné plusieurs prix.
A la fin de ses études, Malika coréalise la web série Brouillon de Culture avec Arthur Touchais, écrite par Marina Rollman. Arthur et Malika avaient déjà collaboré sur le clip J’t’aime pas de Frédéric Recrosio en 2010. Suite à ces collaborations fructueuses, ils fondent leur société de production Tolmao (https://www.tolmao.ch).
En 2014, elle réalise un court-métrage documentaire pour le bicentenaire de l’Etat du Valais, tourné au Cameroun. L’année suivante, elle gagne une bourse pour une résidence artistique à New-York. De ces six mois naissent Lemon’s for boys (un court-métrage tourné en anglais), ainsi qu’un portrait filmé de Gilles Vonsattel, pianiste virtuose. Fin 2015, elle est la lauréate du Prix culturel d’encouragement de l’Etat du Valais. Elle tourne ensuite un court-métrage documentaire en Bolivie.
Malika travaille également en tant qu’assistante de réalisation et de production sur des tournages internationaux.

http://asia.cawards.org

http://originefilms.fr/cinema/distribution/catalogue/article/keep-it-light-602

19.02.2020 - PASTOR/PLACZEK : ENTRE ART DIGITAL ET DESIGN SPÉCULATIF - LE POINT CONTEMPORAIN
AV, MID
Courtinat, Mélanie - Expires 31.01.2022
Lancé fin 2017, le studio Pastor/Placzek fondé par Mélanie Courtinat et Quentin Dubret produit des expériences digitales qui dissèquent les frontières entre virtuel et réel. Qu’il s’agisse de projets artistiques ou commerciaux, leur processus créatif est nourri par une approche du design interactif, de la réalité virtuelle (VR), augmentée (AR) et mixte (XR) super-singulière. En questionnant les particularités techniques et narratives de ces outils, ils participent activement à la médiation et à la pérennisation de ces médiums encore parfois appréhendés et stigmatisés par le milieu institutionnel des arts.

[...]
Vous utilisez principalement la VR, AR et XR. Y a-t-il une raison particulière qui vous a poussé à choisir ces médiums pour créer? Que vous permettent-ils que des médiums plus classiques ne vous permettent pas ?

Quentin: Le choix s’est fait naturellement en raison des libertés qu’offrent ces médiums. On a la chance de pouvoir réfléchir à des expériences qui s’appuient sur des technologies nouvelles et qui nécessitent de repenser les standards en terme de narration, de représentation et tout simplement de perception. On utilise notamment la VR ou l’AR non pas comme des fins en soi, mais comme des moyens d’anticiper leur convergence vers une réalité mixte. Cela explique notre choix délibéré de ne pas privilégier l’usage d’un médium au détriment d’un autre, mais de les exploiter dans une même direction.

Mélanie: La perception de l’espace que procure la VR est assez unique, mais la technologie en tant que telle est « lourde » dans le sens ou elle est fatalement en conflit avec son propre contexte. L’AR permet d’altérer la perception de soi voire de l’environnement, mais la surface employée, en l’occurrence un téléphone, est contradictoire avec la notion d’immersion.

Nous ne cherchons donc pas vraiment à évangéliser une technologie en particulier qui justifierait notre pratique, mais nous essayons au contraire de produire une expérience qui insiste sur le caractère immersif, en tenant compte des différentes faiblesses inhérentes aux médiums.

Quentin: En réalité, notre objectif consiste à tenter d’abolir la physicalité des dispositifs interactifs pour reconsidérer ce que l’on définit aujourd’hui comme surfaces.

[...]

Quel est le plus gros défi quand il s’agit de faire disparaître la physicalité lors de la conception d’une expérience interactive et quel est votre processus créatif dans ce cas là ?

Mélanie: C’est le fait de rendre malgré tout l’interaction perceptible qui constitue le principal enjeu. S’il faut considérer la nécessité du dispositif interactif dans toute expérience immersive, il n’est pas pour autant nécessaire de le placer au centre. Une partie de notre travail consiste à explorer les manières de traiter ce dispositif notamment au travers de choix en terme d’UX ou de gameplay pour faire en sorte qu’il soit le plus « liquide » possible lorsqu’on en fait l’expérience, et ce qu’il s’agisse d’un jeu en VR, d’un filtre AR ou d’une installation.

Ce qui compte, c’est que la personne en contact avec l’expérience perçoive immédiatement sa propre idiosyncrasie, qu’elle développe instinctivement une relation, un engagement, au travers de sa propre interaction plutôt qu’on l’oriente sur sa façon d’interagir, qu’on explicite ce principe par l’ajout d’un dispositif supplémentaire.

http://pointcontemporain.com/pastor-placzek-entre-art-digital-et-design-speculatif/

18.02.2020 - Fulvio Bernasconi, de la boxe aux banques - Cinébulletin + RTS
CI
EXECAL, Association - Expires 30.06.2020
Alors qu’il débarque dans un café lausannois un vendredi matin de juin, Fulvio Bernasconi a l’air chiffonné. Il est en vacances, après avoir tourné plus de soixante jours de la deuxième saison de « Quartier des Banques », dont il s’apprête à attaquer le montage. Série la plus ambitieuse de la RTS, une des rares à se voir accorder une deuxième saison, « Quartier des Banques » n’est pas une étape anecdotique, dans le parcours du réalisateur tessinois : « Je suis très naïf, j’essaie de faire du mieux que je peux. Je me rends compte qu’il y a de la pression, mais la seule réaction possible est de beaucoup travailler et d’arriver préparé. Après, que ce soit une grosse machine ou pas, cela ne change rien. La direction d’acteur est l’essence même du travail. Et puis il y a un plaisir un peu enfantin à diriger une grosse équipe. » L’enfant qu’il a été serait ravi. En grandissant, pour lui, le cinéma, c’était les westerns. Jusqu’à 15 ans, il ignore que des films se tournent en Suisse.
(...)
Les années de formation
Cette hygiène d’approche, il l’a apprise à l’école de cinéma: au DAVI [Département Audiovisuel et Infographie, ancien nom du Département cinéma de l'ECAL] . « On nous disait : “vous ne serez jamais réalisateur·trice” ou alors seulement un·e sur dix. Je n’y croyais pas totalement, mais quand même un peu. » Une croyance qui le façonne au travail et à la modestie. Avant cela, ses années de sciences politiques lui ont laissé une « base méthodologique » dont il se sert encore. Il s’envole ensuite pour la Pologne, pour une master class à la Wajda School of Directing à Varsovie. Une révélation : « J’ai découvert l’impact du cinéma dans un pays où il est vraiment important, j’ai été frappé par la générosité des réalisateur·trice·s plus âgé·e·s, leur plaisir de transmettre. Ce n’est pas trop le cas en Suisse et je m’en suis aperçu après cette expérience polonaise. Dans ce sens, Yves Yersin était une exception. »
(...)
Article complet paru dans Cinébulletin (2 août 2019)
https://cinebulletin.ch/fr_CH/cb-512-august-september-2019/boxer-banken-fremde-welten

VOIR aussi la vidéo "Après le succès de la saison 1, Quartier des banques revient sur vos écrans. Fiction ou réalité?" de l'émission T.T.C Toutes taxes comprises, diffusée sur la RTS (10 février 2020, 20h12) : https://bit.ly/3aB2myf

LIRE aussi l'article ""Quartier des banques", des diamants de sang à Genève", paru dans le Temps (19 février 2020) : https://www.letemps.ch/culture/quartier-banques-diamants-sang-geneve

VOIR la vidéo publiée le 2 mars 2020 par la RTS sur Facebook "Inside Quartier des banques - saison 2, épisode 1". Fulvio Bernasconi, réalisateur de la deuxième saison de "Quartier des Banques", nous fait découvrir les coulisses de la série :

https://www.facebook.com/watch/?v=672478320161866

http://www.fulviobernasconi.ch

09.02.2020 - Takafumi Nemoto: Bonsai Room Diffuser - Design House Stockholm
DI
EXECAL, Association - Expires 30.06.2020
デザインハウス・ストックホルムがBONSAI(ルームフレグランス)の美しいプロモーションビデオを作ってくれました!
日本はまだ未入荷ですが、バージョンアップして近く入荷すると思います。すでにヨーロッパでは評価いただき売れています。
デザインハウス・ストックホルムに感謝です。

Design House Stockholm has created the beautiful promotion video for BONSAI (Room Fragrance)!
Japan is not yet in stock, but I think it will be available soon after upgrading.
In Europe it has already been valued and sold.
Thanks to Design House Stockholm!

Taka (ECAL graduate, MA-Product Design, 2014)

https://www.designhousestockholm.com/room-diffusers/bonsai-set

https://www.instagram.com/takafumi_nemoto/

09.02.2020 - Gregory Collavini - JRNL issue 4 (Spring 2020)
PH
EXECAL, Association - Expires 30.06.2020
Completing the first annual run of FotoFilmic’s JRNL publication launched in April last year, we’re excited to announce the 12 laureates to be published in the upcoming fourth Spring 2020 Issue guest edited by Katherine Harris Pomerantz, one of the industry’s most respected photo-editors! During her monthlong reviewal of all submitted works, Katherine strived to materialize fresh contemporary perspectives relevant to our transformative moment. The results are a captivating roster of photographers from 5 different nations conveying compelling new approaches to the traditional boundaries of documentary culture and photographic storytelling. We can’t wait to share more of their work in the JRNL 4 pages next month! For now, please join us in congratulating each of them for piquing Katherine’s interest, and getting their creative practice endorsed by such a high profile figure of contemporary photography!

JRNL #4 PHOTOGRAPHERS (alphabetical order)

Alyson Bowen (Portland, OR, USA)
Stephen Brookbank (Halifax, NS, Canada)
Gregory Collavini (Bern, Switzerland) - [ECAL graduate, BA-PH 2012]
Skyler Dahan (Los Angeles, CA, USA)
Alba Diaz (London, UK)
Dan Farnum (Tulsa, OK, USA)
Whitney Hayes (Fair Haven, NJ, USA)
Jon Henry (Brooklyn, NY, USA)
Taejay Lee (A Coruña, Spain/Korea)
Madhavan Palanisamy (Chennai, India)
Liz Sanders (Brooklyn, NY, USA)
Mike Vos (Portland, OR, USA)

Please note the front & back JRNL 4 covers winner will be announced separately later in February as this fourth Spring 2020 issue gets ready for publication.

Image: © Gregory Collavini, Penstock pipe through the Alps, April 2011, from the series Conduite Forcée

https://fotofilmic.com/jrnl-spring-2020/

http://www.gregorycollavini.com

06.02.2020 - Naomi Cahen : Nome's Bones (blog)
DG, Autre
EXECAL, Association - Expires 31.05.2020
Sortie de l'ECAL diplômée en design graphique en 2010, Naomi Cahen gagne sa vie comme graphiste. Depuis plus de quatre ans, elle travaille aussi comme 'set decorator' et 'production designer' dans le milieu du cinéma.

Mais elle a toujours été attirée par l'écriture sans vraiment s'en rendre compte :

"A l'ECAL, mon diplôme consistait partiellement en un mini roman ultra simple et tous mes cahiers de "croquis" de l'époque sont en fait principalement du texte, des idées et des doutes aussi, tous par écrit. Je m'éclate plus comme ça qu'autrement pour le moment et me sens infiniment plus libre.
Nathalie Goldberg et son livre "Writing down the Bones" a été une révélation (je le conseille fortement !) et j'en ai d'ailleurs tiré le nom de mon blog."

https://nomesbones.wordpress.com

https://www.imdb.com/name/nm7999178/

05.02.2020 - Daphné Mookherjee (et al.) : Aleï Journal (Paris)
CV
EXECAL, Association - Expires 30.06.2020
aleï journal is a biannual publication based in Paris and distributed worldwide by KD Press. Since 2016, aleï journal is an independently published magazine, commissioned and directed by its creators, Stas Kalashnikov, Melodie Zagury and Daphne Mookherjee [ECAL graduate, BA-DG 2014]. As an independent magazine displaying photographs, art pieces and essays, its intentions are to showcase personalities of which artistic practices are raw and singular.

aleï journal is a collection of artists’ portfolios and interviews, of free writings that range from poetry to fiction, and of numerous series of pictures submitted by international photographers. Each contributor is free to invest their space as they wish to, and the magazine intends to work as an exhibition-edition, a permanent and specific object.

Trough the prism of the natural identity of light, colours and vocabulary, aleï journal explores themes such as intimacy, individuality, and body relationship. The absence of filters and retouching, as well as a total freedom of creation offer the magazine’s contributors a genuine zone of expression and sensibility.

http://aleijournal.com

https://www.instagram.com/aleijournal/

28.01.2020 - Thaddé Comar documents the Hong Kong protests
PH
EXECAL, Association - Expires 30.06.2020
“I wasn’t prepared”: Thaddé Comar documents the Hong Kong protests

Having spent years photographing the Black Bloc movement in Paris, Thaddé won a grant to continue the project, leading him to the febrile streets of Hong Kong.
(...)
From June to October 2019, adopting methods of formal documentary photography, Thaddé created a portrait of the Hong Kong protests with the intention that “the viewer would be able to form a picture in their mind and an opinion of their own.” Though he has his own ideas about China and its involvement with Hong Kong, overall, Thaddé tried to maintain a neutral point of view throughout. He wanted to avoid being too militant with his perspective, but over time, as he took part in more and more protests, he couldn’t help but be swayed by the events at hand and the stories he heard. “I saw the violence of the police, I saw the Triad’s people, I heard about people committing suicide in the Hong Kong bay, so my political ideas went through all this information and in the end, I was praying for the protesters and wishing them the best,” he says.

Thaddé graduated from ECAL with a bachelor's degree in Photography in 2018.

Full article here:

https://www.itsnicethat.com/features/thadde-comar-hong-kong-protests-photography-270120

http://thaddecomar.com

27.01.2020 - Jean-Vincent Simonet returns with an even funkier portfolio
PH
EXECAL, Association - Expires 30.06.2020
With a top secret process, photographer Jean-Vincent Simonet returns with an even funkier portfolio.

Cross-pollenating two art forms, the Paris and Zurich-based photographer experiments with inkjet printers, liquids and chemicals – creating psychedelic works that rely heavily on post-production.

Jean-Vincent graduated from ECAL in 2014 with a bachelor's degree in Photography.

Full article here:

https://www.itsnicethat.com/articles/jean-vincent-simonet-photography-200120

https://www.jeanvincentsimonet.com

23.01.2020 - The Edwin x Thomas Koenig Capsule Collection (Paris)
AV
EXECAL, Association - Expires 30.06.2020
Les frontières entre art et clothing ne font que s’affiner pour permettre des collaborations exclusives. C’est le cas ici puisqu’en mêlant procédés artistiques et Denim, EDWIN et Thomas Koenig ont imaginé une capsule unique.

Thomas Koenig est peut-être un nom qui vous parle peu, cependant l’artiste est en train de se faire une place de choix dans l’industrie de la mode. En effet, le Suisse était déjà au cœur d’une collaboration entre 424 et ARMES ou encore à l’initiative de différents projets chez Études Studio. Aujourd’hui, l’artiste Suisse vient côtoyer le spécialiste du denim japonais EDWIN, pour une capsule exclusive, ou il dispose d’une véritable carte blanche.

À travers son procédé de “Bleaching” qu’il maîtrise sur le bout des doigts et qui lui a valu la reconnaissance de son milieu, Thomas Koenig s’est armé de javel pour créer des motifs sur les pièces mises à dispositions par la marque. On retrouve donc diverses pièces en denim brut comme des jeans, vestes, chemises ou autres pantalons. Pour mettre en avant leur projet, les deux protagonistes ont fait appel au jeune collectif parisien C’ESTAINSI, qui a retranscrit ce travail de la meilleure manière possible. Toute la collection EDWIN, repensée par Thomas Koenig sera prochainement disponible sur le site de la marque.

Source : https://wave.fr/edwin-thomas-koenig-capsule-bleaching-infos-273081
---
To kick off the new year, the Japanese denim brand, EDWIN, has revealed something exceptional. The brand has paired up with Swiss artist Thomas Koenig to transform a selection of denim and mainline apparel. In doing so, the two have created some bold designs that boast the artist’s trademark bleaching technique. Thomas has become well known for his bleaching customs, working on projects with the likes of Etudes Studio, 424 x ARMES, and more.

The artist was given free reign to customize twenty pieces, offering something unique, creative, and eye-catching, to say the least. The collection includes an array of DIY abstract compositions, each created by the artist’s bleach filled spray bottle. Once complete, the final touches were added at the Orfèvrerie workshop in Saint Denis, applying exclusive screen-printed artwork to each piece. The range is sleek and stylish, exclusive and eye-catching, a perfect way to step up any selection of style.

Take a look at this limited-edition Thomas Koenig collaborative capsule collection in the images below and head over to EDWIN Europe to pick up your favorite pieces immediately. In the meantime, keep it locked with The Culture Curators for more style and streetwear options coming soon.

Thomas Koenig graduate from ECAL with a bachelor's degree in Fine Arts in 2008.
---
Look at the VIDEO of Thomas in action:

https://edwin-europe.com/blog.html/post/bleach-by-thomas-koenig

https://theculturecurators.com/seasonal-style-switch-the-edwin-x-thomas-koenig-capsule-collection/

17.01.2020 - Adrien Rovero : Pli Public Workshop 01 - Pavillon de l'Arsenal (Paris)
DI
EXECAL, Association - Expires 30.06.2020
Pli Public Workshop 01
Muséographie, production

En tête de proue d’une équipe pluridisciplinaire (architecte, designer et designer graphique), l’atelier a co-produit la première édition du Pli Public Workshop au Pavillon de l’Arsenal, Paris. Créé par l’association Pli Éditions en 2019, ce dernier est un programme d’aide à la création destiné à la nouvelle génération d’architectes et de designers.
Sur une durée de plusieurs mois, l’atelier a suivi la production des onze installations des lauréats du programme, tout en produisant l’exposition et en donnant vie à la scénographie pensée par Adrien Rovero Studio [diplômé ECAL, Bachelor et études postgrades en Design industriel et de produits, 2004 et 2006]. En envisageant la muséographie comme outil de médiation, l’atelier s’attache à interroger les codes de monstration mis en place dans une exposition.

Le PPW a été rendu possible grâce à une synthèse efficace et inédite de différents corps de métier, qui est emblématique du processus de travail instauré par l’atelier dans chacun de ses projets.

Date : du 28/11/2019 au 12/01/2020
Lieu : Pavillon de l'Arsenal
Commanditaire : Pli Éditions
Collaborateurs : Adrien Rovero Studio, Studio Fables
Photographies : Florent Michel (11h45), Bonjour Garçon Studio et Luc Bertrand

http://pafatelier.com

http://adrienrovero.com

17.01.2020 - Noémie Gygax, Mathieu Rivier, Thierry Didot, Pauline Saglio : Projet immersif et interactif - Musée d'art et d'histoire de Neuchâtel
MID
EXECAL, Association - Expires 30.06.2020
"Made in Neuchâtel. Deux siècles d'indiennes"
7 October 2018 – 19 May 2019
Musée d'art et d'histoire de Neuchâtel

Curatorial concept: Lisa Laurenti
Concept of exhibition: Lisa Laurenti
Scenography : Thierry Didot [ECAL alumnus BA-DI 2011]
Graphism : Noémie Gygax [ECAL alumna BA-DG 2005]
Software and Hardware Implementation : Mathieu Rivier [ECAL alumnus BA-MID 2012]
Animation : Pauline Saglio [ECAL alumna BA-MID 2013]

By « Made in Neuchâtel. Deux siècles d’indiennes », the Art and History Museum of Neuchâtel offers the first large exhibition on "indiennes" (printed cotton cloths) made in Neuchâtel between the 18th and 19th century. From a rich series of more than 300 artefacts – "indiennes", projects on paper, sample books, portraits and historical sources- the exhibition makes us discover one of the main printed canvas producer area from all over Europe.
This immersive and interactive installation closes the exhibition. It let the visitor choose between three patterns, which have been designed from ancient "indiennes". The visitor can change the colour and the scale of the pattern and project it on walls by a control interface. The public take part to the creation and commercialisation process who has been and still is set up by the textile industry, by creating a unique fictitious tapestry.

https://vimeo.com/362352668

https://www.mahn.ch/expositions/made-in-neuchatel-deux-siecles-dindiennes/

17.01.2020 - Thibault Baralon : t-shirt 'International Human Solidarity' to order > 30 Jan. !
DG
EXECAL, Association - Expires 30.06.2020
As designers, we all have the chance to create, to communicate, to promote and send a message. This message can have many forms and goals but today, I have the chance to work with the amazing team from LAETUS were directly concern by this idea of creating an object to help others in the World.

All benefits will go to associations in those regions.

The message is simple, "Thank you" to all those people that are helping in a way or another to provide assistance, knowledge, help, protection and so much more to people when everything is falling appart.

Today I've designed this International Human Solidarity Program T-Shirt that you can buy for giving a bit of help to those people, that you can offer to one of your Heroes or even just sharing this project to provide the visibility that can help us a lot in this campaign.

To all of you reading this, make it pop, make it visible.

Thank you.
Thibault Baralon [ECAL graduate, Bachelor Graphic design 2016]

#solidarity #help #worldwide #donate #association #australia #amazonia #human #design #fashion #hero #typeface #tshirt #print #2020
---
T-shirt imprimé “International Human Solidarity” créé par Thibault Baralon.
L’intégralité des bénéfices du créatif sera remis à une association locale.

“L’objectif de ce t-shirt est de faire passer un message solidaire aux héros des régions qui subissent des situations humanitaires et climatiques difficiles, comme l’Australie, l’Amazonie et diverses zones du monde.”

Coupe classique, confortable et léger.
100% coton.

Fin de la campagne : 31 janvier 2020
Date de livraison estimée : 14 février 2020

Pour un style oversize, prenez votre taille habituelle de t-shirt.
Pour les femmes, prenez une taille en dessous de votre taille habituelle pour un fit classique.

https://www.laetus-store.com/produit/international-human-solidarity-noir

http://www.thibaultbaralon.com

09.01.2020 - Luc Bergeron + Laurent Soldini : Haptic device (souris 3D à retour d'effort) - Force dimension (Lausanne)
DI
EXECAL, Association - Expires 30.06.2020
Une interface dérivée du célèbre robot delta développé par Reymond Clavel à l’EPFL vient de rejoindre la station spatiale internationale (SSI). Conçue par Force Dimension -spin-off de l’EPFL-, elle a été envoyée aux astronautes pour leur permettre de piloter à distance des robots explorateurs sur la lune ou sur mars.

Il s'agit d'une évolution de la Souris 3D à retour d’effort (haptic device) que Luc Bergeron et Laurent Soldini ont dessiné en 2003 pour la société Force Dimension. Le design de base est similaire mais les interfaces ont évolué.

https://actu.epfl.ch/news/un-robot-de-l-epfl-envoye-dans-l-espace/

http://www.forcedimension.com

07.01.2020 - David Berguglia (et al.) - Sneaker Collab x IVII.ch
CV
EXECAL, Association - Expires 31.05.2020
IVII.ch est mon bureau de créations visuelles depuis bientôt dix ans. Le projet Sneaker Collab est un exemple parlant de ce qu'un petit bureau indépendant et collaboratif peut mettre en place de manière structurée et professionnelle.

Sneaker Collab a mûri au sein de l'association Swisssneaks, dont je suis partenaire et directeur artistique depuis cinq années maintenant. Grand passionné de cultures urbaines et spécialiste de sneakers, j'ai amorcé le projet de cette exposition, que nous avons ensuite développé et conceptualisé avec Swisssneaks. A maturité, nous l'avons présenté au musée de design mudac de la ville de Lausanne qui l'a accepté avec enthousiasme et avec qui nous avons continué à le développer.

EXPOSITION. L’idée derrière ce projet est de créer une vitrine pour mettre en lumière la culture sneaker à travers sa facette la plus contemporaine: la collaboration. Les oeuvres sélectionnées sont issues des meilleures réalisations produites à travers des projets collaboratifs entre marques, artistes, designers et personnalités en tous genres. Le résultat est une sélection d'oeuvres variées, réalisées durant ces deux dernières décennies. La force de ce concept réside alors autour de son éventail très large qui offre plusieurs possibilités d'accès au projet.

DIRECTION ARTISTIQUE ET COMMUNICATION. Le concept imaginé par IVII.ch pour cette campagne découle directement du concept mis en place pour l'exposition. Il est devenu presque naturel de mettre en relation plusieurs créatifs pour réaliser une identité visuelle forte basée sur la collaboration.

Helen Kirkum, « sneaker collagist » a été mandatée pour réaliser une paire de sneaker unique composée de 10 paires de sneakers (10 marques différentes, usées ou invendables) dans le but de créer « la » paire symbolisant à la fois le contenu de l’exposition et à la fois l’esprit de collaboration. Les affiches de l’exposition se composent alors de deux photographies réalisées avec Damien Ropero, d'un caractère typographique, créé par Chi-Long Trieu, conçu spécifiquement pour un outil de marquage industriel (Handjet-260) puis utilisé par David pour personnaliser 500 des 600 affiches F4 destinées à la campagne d’affichage.

Le processus du marquage d’affiches vient ici suggérer le concept de collaboration bien connu dans l’univers de la sneaker et de la mode. C’est-à-dire que l’intervention d’un artiste sur un produit créé en série (ici une série de 2 affiches) le rend unique. 500 affiches ont donc été marquées et deviennent alors uniques dans leur série.

La scénographie de l’exposition a été réalisée par le trio de commissaires de Swisssneaks: David Berguglia, Philippe Cuendet, Julian Bessant-Lamour. Le concept du « dépôt et stockage » mélangé à « la grille » a été choisi. En résulte un univers dense et structuré par des matériaux de construction symbolisant les éléments que l’on retrouve pour la création de sneakers.

Un journal d’exposition a été conçu non pas dans le but de présenter toutes les oeuvres, mais pour questionner et interviewer des acteurs de la scène sneaker. L’idée étant de créer un objet complémentaire, ce journal est donc une extension de l’exposition avec des articles, interviews et images de Dylan Raash, Chris Danforth, Alexander Taylor, Yann Marguet, Helen Kirkum, Henry Leutwyler, Marc Donnadieu et Philippe Cuendet.

Des collaborations variées avec d'autres lieux, institutions ou artistes ont également été imaginées. Nous avons eu la chance d'accueillir l'artiste Louis Brodinski au Bourg de Lausanne. Nous avons salivé lors d'un workshop avec la chocolaterie Blondel. Nous avons mis à table trois invités de marque (Guillaume Schmidt, Alexander Taylor, Helen Kirkum) lors d'une conférence avec l'Ecole cantonale d'art de Lausanne (ECAL). L'artiste Serge Lowrider nous a offert une fresque murale qu'il a peint dans l'exposition. Nous avons également la chance d'accueillir les artistes Daya Jones et Stylezc pour une création originale au théâtre de l'Arsenic.

IVII.ch montre ici la mise en place d'un concept et d'une structure de personnes à même de réaliser un projet dans sa globalité. Du concept à la diffusion du message, pas d'agence, juste des passionné-es.

L'exposition a débuté le 19 septembre 2019 et prendra fin le 26 janvier 2020.

Merci à toute l'équipe du mudac, à la Ville de Lausanne ainsi qu'à tous les partenaires du projet pour nous avoir permis de réaliser ce succès.

Retrouvez plus d'images du projet sur le site IVII.ch.

Photos © Tonatiuh Ambrosetti, Jean-Marie Schlabschy et David Berguglia

Article publié par David Berguglia sur son compte LinkedIn :

https://www.linkedin.com/pulse/sneaker-collab-x-iviich-david-berguglia/?trackingId=GB%2BEml%2FNSv%2BHxagyngAsrQ%3D%3D

https://www.ivii.ch

06.01.2020 - Yann Gross 'Aya' - RTS (émission radio Vertigo)
PH
EXECAL, Association - Expires 30.04.2020
Yann Gross est lʹinvité de Pierre Philippe Cadert.
Vertigo (RTS, la première), diffusion jeudi 2 janvier 2020, 17h22.

Suivant le chemin de Charles Kroehle, un photographe pionnier du XIXe siècle qui aurait disparu en Amazonie péruvienne, Arguiñe Escandón et Yann Gross décrivent une immersion irréelle dans la végétation dense de la jungle, structurée par des expériences chamaniques, et développent un processus de photographie organique. Utilisant à la fois des images vintage et contemporaines, ce livre propose un dialogue sur la représentation de l'exotisme, sur l'imaginaire du lointain et du lointain. À mesure que le récit progresse, l'exploration se transforme en une quête fantomatique, une expérience dans laquelle on se perd. "Aya" paru aux éditions RM.

Exposition "Aya" à voir jusquʹau 9 janvier 2020 à Wilde Gallery, Rue du Vieux Billard 24 à Genève.

Image: DR

https://www.rts.ch/play/radio/vertigo/audio/linvite-yann-gross-aya?id=10956041&fbclid=IwAR36_QutxlY6VMQhDRH76Q9KHqnIIx3ury6cIYGDhgipmuA6hyqh7E44SwY

http://yanngross.com

26.12.2019 - Senta Simond, regard de femme - Le Monde
PH
EXECAL, Association - Expires 31.05.2020
La photographe suisse a fait de la relation intime qu’elle tisse avec ses modèles son sujet majeur. Affranchie du regard masculin, elle réinterroge la sensualité, la nudité, le rapport à la peau dans sa série « Rayon vert ».
(...)
Entrepris à l’origine comme un travail de fin d’études à l’École cantonale d’art de Lausanne (ECAL), il retient l’attention de l’éditeur berlinois Kominek qui le publie et est aussi remarqué par des galeristes et des esthètes de la photographie comme du milieu de la mode. Alors que le mouvement #metoo éclot, tout ce petit monde commence à l’époque à s’interroger. Comment représenter les femmes sans les avilir ou les sur-sexualiser ? Comment sortir du « male gaze », concept forgé par la critique de cinéma Laura Mulvey en 1975, pour dénoncer le regard masculin caricatural sur les femmes qui a triomphé pendant des décennies dans les expositions et les magazines ?
(...)

LIRE l'article complet paru dans Le Monde (25.12.2019) :

https://www.lemonde.fr/m-styles/article/2019/12/25/senta-simond-regard-de-femme_6024020_4497319.html

https://www.sentasimond.com

18.12.2019 - M. Charlot, L. Gremion, V. Nguyen, L. Gorissé, Superlife : Results of the Call for projects (design) – pro Helvetia
DI
EXECAL, Association - Expires 30.06.2020
Pro Helvetia supports young designers and strives to facilitate their market access as part of its focus on «New Models of Collaboration – Culture and Business 2016–2020». Aimed at Swiss designers, funding is meant to promote conceptual work and distribution, including prototype development and production.

In response to the 5th Call for Projects (in summer 2019), 77 candidates submitted a wide range of projects in the fields of product design, fashion design and service design.

Only ECAL alumni are mentioned among the selected projects:

CONCEPT DEVELOPMENT FUNDING
- Michel Charlot, «Biennal bench»
Jury comments: “This is a very promising Swiss designer with a long-term ambition to expand the project on a larger scale. The public impact of the product is feasible. The basic idea is simple, the challenge consistently met and its execution effective.”
https://www.michelcharlot.com
- Laure Gremion, «Brise bise»
http://lauregremion.ch


PROTOTYPE DEVELOPMENT FUNDING
- Quang Vinh Nguyen, «Pureknit»
https://www.globalgradshow.com/projects/pureknit/
- Luca Gorissé, «Half-Forgotten»


PROJECT EXTENSION FUNDING
- Superlife Sàrl, «International Extension»
https://superlife.ch

NEXT CALL FOR PROJECTS
Opening mid-december 2019
Closing date: 1 March 2020

https://prohelvetia.ch/en/2019/11/design-results-call-5/

https://prohelvetia.ch/fr/2019/11/design-resultat-candidatures-5/

11.12.2019 - Mélanie courtinat: Pastor/Placzek questions the notion of surface through its interaction design work
MID
EXECAL, Association - Expires 30.06.2020
Interaction designer Mélanie Courtinat [ECAL graduate in Media & Interaction Design, 2017] and creative director Quentin Dubret immediately started working together after first meeting in late 2017, forming the Paris-based creative studio Pastor/Placzek. “We realised we shared the same views on the use of technology and interactions in digital arts,” the studio tells It’s Nice That. “Working with technology allows us to explore and experience an in-between state where the ‘realness’ is digitally altered,” the studio explains.

Having worked with brands like Dolce & Gabbana and on artistic projects with make-up artist Cupid’s Vault, the studio’s goal is to focus on what it calls “liquid interactivity” in their projects. The studio’s first interactive VR project, I Never Promised You a Garden, turned into a manifesto about interactivity. At its core, although interaction design has become more widely utilised in a range of creative and immersive projects, many of these forays into digital reality projects are still highly device-dependent.

Full article published by It's Nice That: link below.

Photo: Pastor/Placzek: Dolce & Gabbana

https://www.itsnicethat.com/articles/pastor-placzek-digital-241019

https://pastorplaczek.com

11.12.2019 - Amélie Demay : Club Savonnettes
DI
EXECAL, Association - Expires 31.08.2020
CLUB SAVONNETTES

Il vous manque un cadeau d'anniversaire ? Le CLUB SAVONNETTES est là !
Offrez un savon, 100% naturel, entièrement fait main, cruelty free (ce sont les potes qui testent).

Au choix :
MARLA, se coince entre les doigts comme une bague, parfaite pour un savon main.
TYLER, se grippe comme un point américain ou un gant, idéal pour une douche rapide.
BOB, se roule sur le corps, il masse, il gomme, de quoi buller dans un bon bain.

Prix sur demande, en fonction des frais de port et en édition limitée.
Commande par message : amedemay@gmail.com
ou via mon site : www.ameliedemay.com

[Amélie Demay a obtenu son Bachelor en Design industriel et de produits à l'ECAL en 2018]

https://www.ameliedemay.com/club-savonnettes

https://www.instagram.com/amelie_demay/

02.12.2019 - Alex Tran : pneumoscope primé au concours 'Challenge Innovation by Design'
DI
EXECAL, Association - Expires 30.06.2020
Renens se positionne fermement comme un havre pour les designers et les start-up en soutenant une compétition annuelle dont le but est de faire dialoguer ces deux univers. Lancé en 2017 par la Haute École d’ingénierie et de gestion d’Yverdon (HEIG-VD) et par l'ECAL, le challenge Innovation by Design a primé deux équipes composées de créatifs et d’innovateurs, le 19 novembre dernier, pour sa troisième édition.

Désignés ex aequo parmi cinq équipes participantes, les lauréats ont montré qu’ils pouvaient améliorer le design d’un produit en l’espace de quelques jours de collaboration. Les faveurs du jury, composé notamment du syndic de Renens, sont allées à Nebulo Systems, une start-up de l’EPFL qui a fait équipe avec deux designers, Salomé Doucet et Fernando Rivero, pour repenser un appareil qui dégage de la fumée afin de perturber les tentatives de cambriolage.

Dans la seconde équipe gagnante, les designers Alex Tran [diplômé ECAL, BA-DI 2019] et Tiago Neves Dias ont mis leurs compétences au service d’un projet des Hôpitaux universitaires de Genève. Ils ont redessiné un stéthoscope intelligent développé par une équipe de deux médecins et deux ingénieurs. L’appareil permet de capter le son de la respiration de patients et d’aider au diagnostic de maladies pulmonaires grâce à l’intelligence artificielle. «L’utilisation d’un stéthoscope classique demande la compétence d’un médecin pour analyser ces sons. Notre pneumoscope pourra être utilisé par des agents de santé qui n’ont pas cette expertise», explique Alexandre Perez, ingénieur et responsable technique du projet. À terme, l’appareil est destiné en particulier aux pays en développement, mais pourra aussi être utilisé en Suisse, en pharmacie.

«Nous avons développé un prototype purement fonctionnel, mais sans penser à l'interaction entre l’humain et la machine», détaille Alexandre Perez. C’est là que sont intervenus les designers. «Nous avons dû trouver des solutions pour que l’utilisation de l’appareil soit intuitive», explique Alex Tran.
(...)

Image: Pneumoscope / Tiago Neves

Article complet paru dans 24 Heures (29.11.2019) :

https://www.24heures.ch/vaud-regions/lausanne-region/renens-prime-creatifs-boostent-innovation/story/31875851

http://alextran.ch

22.11.2019 - ➼ Louise Paradis : TM RSI SGM 1960-90 RESEARCH ARCHIVE [long term reference]
DG
EXECAL, Association - Expires 31.12.2025
TM RSI SGM 1960-90 RESEARCH ARCHIVE
This website is derived from an exhaustive research within ECAL led by Louise Paradis (2012) on the Typographische Monatsblätter (TM) focusing on the issues from 1960 till 1990.

The Typographische Monatsblätter was one of the most important journals to successfully disseminate the phenomenon of ‘Swiss typography’ to an international audience. With more than 70 years in existence, the journal witnessed significant moments in the history of typography and graphic design. Its contributors include some of the most influential designers.

This project was initiated by Louise Paradis, with the guidance of François Rappo and Roland Früh, as part of her Master degree in Art Direction at the ECAL/University of Art and Design Lausanne, Switzerland. The project continued with the financial support from ECAL and the University of Applied Sciences and Arts Western Switzerland (HES-SO).

Book published by Lars Müller Publishers.

http://www.tm-research-archive.ch

https://www.lars-mueller-publishers.com/30-years-swiss-typographic-discourse-typografische-monatsblätter-0

29.09.2019 - ➼ Prix & distinctions décernés aux alumni ECAL = ECAL Alumni Awards & Distinctions
Tous
EXECAL, Association - Expires 31.12.2025

Vous pouvez suivre et (re)trouver les Prix et distinctions récompensant les alumni, à partir des archives ECAL datant de 2011.

*****
You can follow and find the Alumni Awards and Distinctions from the ECAL archives since 2011.


Photo prétexte : ECAL/Marie Rime

https://www.ecal.ch/fr/1064/news-presse/prix-distinctions

https://www.ecal.ch/en/1064/news-press/awards